L' équilibre alimentaire

Notre santé est indéniablement liée à ce que nous mangeons. Bien manger signifie manger à sa faim mais surtout manger varié et équilibré.

Pour avoir un bon équilibre alimentaire, il faut un élément de chacun des 6 groupes d’aliments à chaque repas. Mais il ne faut pas manger de tout en quantités égales. Si tous les aliments sont indispensables, certains sont à privilégier quand d’autres sont à consommer avec modération.

  • Groupe 1 : Les viandes, poissons et œufs

Principale source de protéines, les aliments du groupe 1 apportent également du fer, du phosphore, du zinc, des vitamines du groupe B, de la vitamine A et des lipides.

Dans la pratique, il faut manger du poisson au minimum 2 fois par semaine, de la viande 1 à 2 fois par jour et 2 œufs 2 fois par semaine au maximum. Par exemple : viande le midi, poisson ou œufs le soir.

Les viandes maigres et les poissons blancs sont à privilégier quand les morceaux gras (entrecôte, côtelette…) et les viandes ou poissons panés sont à éviter.

  • Groupe 2 : Les produits laitiers

Les produits laitiers apportent des protéines d’origine animale de bonne qualité, ainsi que du calcium, des vitamines A, D et du groupe B.

Dans la pratique, il faut en consommer 3 fois par jour. Par exemple : fromage blanc 0% le matin, fromage le midi, yaourt le soir.

Les fromages frais ou à pâte molle riches en calcium et les produits laitiers allégés en sucres et matières grasses sont à privilégier quand les fromages à pâte dure, les laitages aromatisés, les produits au lait entier, et le lait concentré sont à éviter.

  • Groupe 3 : Les fruits et légumes

Les fruits et légumes sont riches en fibres, minéraux (potassium, magnésium …), vitamines et glucides.

Dans la pratique, il faut consommer au moins 5 fruits et légumes par jour, qu’ils soient crus ou cuits. Par exemple: 3 portions de fruits et 2 de légumes (frais, surgelés, en conserve, en jus…)

Les compotes sans sucres ajoutés, les fruits frais, les crudités, les légumes cuits à la vapeur ou à l’étouffée et les jus 100% sont à privilégier quand les compotes sucrées et les nectars de fruits sont à éviter.

  • Groupe 4 : Les féculents et aliments céréaliers

Les féculents et aliments céréaliers sont source d’amidon, de protéines d’origine végétale, de vitamines du groupe B, de fibres et de minéraux (fer, magnésium).

Dans la pratique, il faut en consommer à chaque repas.

Par exemple : céréales le matin, pommes de terre, semoule, riz, blé, maïs, pâtes ou légumineuses (lentilles, soja…) le midi, pain le soir.

Les céréales complètes, le pain complet et les pâtes al dente sont à privilégier quand les pâtes trop cuites sont à éviter puisque les sucres complexes, source d’énergie, se transforment alors en sucres simples.

  • Groupe 5 : Les matières grasses

Les matières grasses sont source d’acides gras saturés (beurre, margarine), d’acides gras mono-insaturés (huile d’olive), d’acides gras polyinsaturés dont les acides gras essentiels (familles des Oméga 3 et Oméga 6), de vitamines liposolubles comme la vitamine A (beurre, crème) et de vitamines E et D.

Dans la pratique, il faut en manger en quantité limitée.

Les graisses d’origine végétale (huiles d’olive, de colza…) sont à préférer aux graisses d’origine animale (beurre, crème fraîche…).

  • Groupe 6 : Les boissons

Chaque jour, notre corps subit une perte hydrique naturelle d’au moins 2 litres. Cette perte doit être compensée par un apport en eau par l’alimentation et les boissons.

Dans la pratique, il faut boire de l’eau à volonté, pendant et entre les repas, sans attendre d’avoir soif.

L’eau et ensuite le café, le thé et les tisanes sont à préférer aux jus de fruits sucrés, aux sodas et à l’alcool.

Revenir